Gossip Girl

original (1)

« Salut jeunesse dorée de Manhattan »

Oui, j’avoue, j’ai toujours rêvé de dire ça. Plus sérieusement, j’ai fini Gossip Girl pour la première fois de ma vie récemment. Je sais, je sais, j’ai un ou deux (peut-être même trois ou quatre) trains de retard mais j’ai toujours connu Gossip Girl sans jamais suivre épisode après épisode. En gros, je regardais quand je tombais dessus par hasard. Bref, je suis probablement la seule personne au monde qui en parle en 2019 mais j’espère quand même que cet article vous plaira et peut-être que vous pourriez me donner votre avis en commentaire.

Ai-je vraiment besoin de résumer la série ? Il s’agit du quotidien de lycéens de l’upper-east side à New York avec leurs histoires de cœur, d’argent, de famille, de trahison et d’amitiés. Ajoutez à cela un blog qui raconte tous les scandales du moment et vous aurez un bon mélange pour pimenter le tout.

large

Ce que j’ai aimé ? Les acteurs, la bande-son, on va pas se mentir que toutes les chansons de cette série sont justes géniales (The Pretty Reckless, Imagine Dragons et Florence and the Machine… et tellement d’autres !), le scénario, le dénouement.

Ce que j’ai moins ? Le scénario (oui aussi ! mais seulement quand il est un peu tiré par les cheveux ahah), la longueur : six saisons c’est plutôt long et à certains moments j’ai failli décrocher mais il faut s’accrocher, le dénouement en vaut la peine.

Si vous ne l’avez pas encore regardé et que vous souhaitez faire un petit retour en arrière alors foncez !

Xoxo,

Melissa

original

P.S : cliquez sur les images pour retrouver leur source !
Publicités

Sex Education – Netflix

sex_education 2

Cette semaine je ne vous retrouve pas dans un nouvel article pour vous parler d’une de mes dernières lectures mais pour vous présenter une série que je viens de finir et que j’ai vraiment aimée.

J’ai beaucoup de mal à suivre des séries parce que j’ai un peu l’impression de perdre mon temps alors que j’ai plein d’autres choses à faire mais parfois il m’arrive de tomber sur une série et de ne plus pouvoir m’arrêter de la regarder et c’est ce qui s’est passé pour la série Sex Education de Netflix.

Elle a été diffusée en janvier 2019 et est pour l’instant constituée d’une saison de huit épisodes (seulement !). Mais ça parle de quoi ?

La mère d’Otis est sexologue donc Maeve, une ado « rebelle » du même lycée, considère qu’il est le mieux placé pour donner des conseils de couple et sexuel aux autres lycéens qui ont tant de questions. Ils décident donc de créer un petit business.

sex_education 1

Ce que j’ai aimé ? Pour commencer, le scénario. Un ado « inexpérimenté » qui conseille avec succès d’autres ados sur des questions que tout le monde peut se poser à un certain moment de sa vie, c’est vraiment génial. J’ai aussi aimé l’humour : aborder des sujets qui peuvent paraître tabou avec humour permet de rendre ces questions et leurs réponses beaucoup plus accessibles. Les sujets abordés : la sexualité, les relations LGBT, l’amitié, l’amour, la famille, l’adolescence, l’homophobie, l’avortement… bref, des sujets hyper importants. Les acteurs et leurs personnages. La bande-son.

Ce que j’ai moins aimé ? Huit épisodes, c’est trop court ! Non, mais sans rire, ça passe trop vite. Bon, c’est aussi vrai que certaines scènes peuvent être un peu « gênantes ». Pour ma part, j’évitais juste de regarder la série en présence de mes parents, quoi.

Je vous la recommande à 100% mais sachez qu’elle est conseillée pour les 16 ans et plus sur Netflix donc si vous êtes plus jeunes, il serait peut-être mieux d’éviter.

sex_education

Des bisous,

MĂ©lissa

Celle dont j’ai toujours rĂŞvĂ© – Meredith Russo

p_20190118_161524_vhdr_auto

Les partiels sont enfin finis et j’ai enfin pu lire ce livre que j’ai emprunté depuis un moment. Il s’agit de Celle dont j’ai toujours rêvé écrit par Meredith Russo.

« Il était difficile de placer tant d’espoir en un dieu qui, d’après tant de gens, me haïssait. »

Voici le résumé de la quatrième de couverture :

« Amanda Hardy arrive dans un nouveau lycée. Comme beaucoup, elle souhaite avant tout s’intégrer. Mais malgré sa popularité, un secret l’empêche de s’ouvrir aux autres. Sa rencontre avec Grant remet tout en question. Il est le premier garçon qui parvient à lui faire baisser sa garde. Amanda comprend que pour être heureuse, elle doit se révéler, au risque de tout perdre.

Car le secret d’Amanda c’est qu’avant, elle s’appelait Andrew. »

« Une vie malhonnête n’est qu’à moitié vécue. »

J’ai beaucoup aimé cette lecture. Je trouve important que des sujets tels que la transsexualité soient abordés dans des romans afin de toucher le plus de monde possible. Le personnage d’Amanda est touchant et son histoire tout autant. J’ai aimé les retours dans le passé qui nous aident à mieux comprendre son parcours. J’ai aussi aimé la note de fin de l’auteure qui explique à ses lecteurs que le personnage d’Amanda n’est pas la seule et unique façon de vivre une transition et que l’histoire a été romancé.

« La seule chose dont je veux que tu te préoccupes, la seule, c’est de bien travailler à l’école et d’être toi-même de la meilleure, la plus absolue des façons. D’accord ? »

Vous l’aurez compris, je vous recommande cette lecture !

Des bisous,

MĂ©lissa.

p_20190118_161638_vhdr_auto

Le Marchand de Venise – Shakespeare

p_20190118_161112_vhdr_auto

J’ai enfin lu le Marchand de Venise que je devais absolument lire pour les cours ! J’ai eu beaucoup de mal à le lire en anglais, donc j’ai fini par abandonner pour finalement le lire en français.

Pour résumer l’histoire vraiment (très) rapidement, Bassanio veut conquérir Portia mais pour ça, il a besoin d’argent, il demande donc à son ami Antonio de se porter garant lorsqu’il fait un emprunt à Shylock. Shylock accepte de prêter de l’argent sans intérêt mais demande quelque chose d’assez particulier en échange si l’argent n’est pas remboursé à temps.

Je n’ai pas particulièrement aimé lire cette pièce, je pense que ce n’est pas étonnant si vous avez lu mon avis sur Othello. En revanche, j’ai regardé une représentation en classe et j’ai vraiment apprécié la pièce de cette façon. J’ai aimé l’humour, parce qu’il s’agit d’une comédie même si en lisant la pièce ça ne se ressent pas vraiment, j’ai aussi aimé le jeu des acteurs, le décor, les costumes et la musique. Je pense que tous ces éléments sont réellement essentiels pour apprécier une pièce de théâtre.

J’ai hâte de revenir pour vous parler d’une lecture que j’aurais vraiment apprécié mais maintenant que j’ai lu ce que je devais absolument lire pour la rentrée, j’espère que ce sera très prochainement.

Des bisous,

MĂ©lissa

p_20190118_161158_vhdr_auto

Bilan lecture 2018

img_20180302_190656_9348832526441095994835.jpg

En 2018, j’avais pour objectif de lire autant de livres possibles (comme chaque année d’ailleurs…) mais je pense m’en être plutôt bien sortie cette année ! J’ai lu 31 livres et même si ça peut paraître peu pour ceux qui adorent dévorer des livres, c’est déjà beaucoup pour moi. J’ai toujours énormément de mal à concilier cours, révisions, vie sociale et lectures, je suis donc plutôt satisfaite.

J’ai donc décidé de commencer 2019 en vous partageant trois coups de cœur (seulement trois, ça va être difficile !) de l’an passé.

  • Jamais plus de Colleen Hoover : Cette lecture m’avait bouleversĂ© et je me souviens avoir adorĂ© la plume de l’auteure.
  • Il est grand temps de rallumer les Ă©toiles de Virginie Grimaldi : Le voyage en camping-car d’une maman et ses deux filles a tout simplement Ă©tĂ© une bouffĂ©e d’air frais.
  • Si c’est pour l’éternitĂ© de Tommy Wallach : Ce livre vous donnera une autre perspective de la vie.

Voilà mes trois coups de cœur de 2018. Je vous les recommande totalement !

Quels ont été vos coups de cœur de 2018 ? Des lectures à me conseiller pour 2019 ?

Bonne année 2019 !

P.S : j’espère revenir très rapidement avec un nouvel article sur mes lectures mais pour le moment j’ai du mal à trouver du temps pour lire.

P_20180325_144801_vHDR_On

Si c’est pour l’Ă©ternitĂ© – Tommy Wallach

P_20181214_164317_vHDR_Auto

Auteur : Tommy Wallach

Edition : Nathan

Nombre de pages : 314 pages

Prix : 16,95 euros

Aujourd’hui je vais vous parler de ma dernière lecture en date, Si c’est pour l’éternitĂ© de Tommy Wallach.

« C’était un peu mon âme que j’avais archivée dans ces carnets – ma version à moi des horcruxes. »

Je ne vais pas vous résumer l’histoire comme à mon habitude par peur de vous la gâcher mais voilà ce qu’indique la quatrième de couverture :

« Enchanté. Moi, c’est Parker. J’ai 17 ans, je suis moyennement mignon et j’aime sécher les cours pour traîner dans les halls des hôtels chics de San Francisco. J’en profite pour perfectionner mes techniques de pickpocket.

Ah, et je n’ai pas prononcé un mot depuis la mort de mon père, il y a 5 ans.

VoilĂ , vous savez (presque) tout.

Mais laissez-moi vous raconter l’évènement le plus marquant de ma vie : ma rencontre avec Zelda Toth et ce jour où j’ai décidé de tout faire pour lui redonner le goût à la vie. »

« Il plongea son regard dans le sien et y lut une tristesse aussi profonde et sans âge que l’océan. »

Mon avis, maintenant ? Eh bien, je l’ai dévoré. À partir du moment où je l’ai commencé, je n’arrivais plus à m’arrêter. C’est plutôt bon signe en général, c’est que l’histoire m’a vraiment plu. J’ai beaucoup aimé la façon dont l’histoire est écrite. Parker est touchant et il m’est arrivée de me retrouver un peu dans sa façon de voir les choses par moment. J’ai aussi aimé comment l’intrigue pouvait nous laisser supposer quelque chose pour au final nous montrer qu’on avait tort. Et le dénouement qui ne correspondait pas du tout à ce que j’imaginais mais qui me plaît plutôt bien finalement. Je vous le recommande totalement.

« Tu ne peux pas corréler ton bonheur à celui d’autrui. C’est le meilleur chemin vers la folie. »

Je profite de cet article pour vous prévenir qu’il n’y en aura peut-être pas samedi prochain car la nouvelle lecture que j’entreprends est plutôt longue et que je dois aussi commencer à réviser pour mes examens du premier semestre mais je publierai un nouvel article dès que possible.

J’espère vous avoir donnĂ© envie de lire ce livre. Et si vous l’avez dĂ©jĂ  lu, j’aimerais beaucoup connaĂ®tre votre opinion !

« Peut-être que l’amour est l’exception qui confirme la loi des rendements décroissants. »

Des bisous,

MĂ©lissa.

P_20181214_164343_vHDR_Auto

La carotte et le bâton – Delphine Pessin

P_20181110_090646_vHDR_Auto

Auteur : Delphine Pessin

Edition : Talents hauts

Nombre de pages : 192

Prix : 8 €

Je reviens cette semaine pour vous parler de ma dernière lecture intitulée La carotte et le bâton. J’étais tombée dessus sur le site de la médiathèque dans laquelle j’emprunte mes livres alors j’avais décidé de le réserver et après une longue attente j’ai enfin pu l’emprunter. C’est un livre sur un sujet assez sensible, destiné aux jeunes lecteurs, et je pense que c’est important que ce genre de sujets soient abordés dans des livres destinés aux jeunes.

« Tu es un soleil à toi toute seule, affirme Papa. Ton visage est couvert de poussières d’étoiles. »

Pour résumer, c’est l’histoire d’Emilie, une jeune fille qui débarque dans un nouveau collège. Mais voilà, Emilie est rousse et elle n’est pas vraiment aux goûts des autres élèves. Quelque temps après son arrivée seulement, son calvaire au collège commence.

« Je crois qu’on aurait pu remplir l’océan avec nos larmes, une digue avait rompu »

Ce que j’ai aimĂ© dans ce livre, c’est la façon dont l’histoire est racontĂ©e Ă  travers deux points de vue totalement diffĂ©rents (vous remarquerez que j’aime beaucoup les changements de point-de-vue apparemment ahah, c’est pas la première fois que je mentionne que ça rajoute quelque chose en plus Ă  l’histoire). Le personnage est très attachant, en mĂŞme temps c’est difficile de ne pas s’attacher Ă  un personnage qui endure toutes ces choses difficiles. Le fait que le harcèlement scolaire soit abordĂ© dans une lecture jeunesse, c’est vraiment important, pour les sensibiliser. Je trouve que ce livre est vraiment adaptĂ© Ă  un jeune public parce que c’est très facile Ă  lire.

« Mon cœur s’est serré et je ne savais plus si j’étais heureuse ou si j’avais envie de pleurer »

Bon, c’est vraiment une conclusion positive que je tire de ma lecture, même si c’est vraiment une histoire pour les plus jeunes. Personnellement, ça ne me dérange pas, j’ai l’habitude de lire des romans jeunesse mais si ce n’est pas quelque chose qui vous plait en général, c’est possible qu’elle vous paraisse banale.

Si vous l’avez lu, j’aimerais beaucoup connaĂ®tre votre avis et si vous avez d’autres lectures sur le mĂŞme thème que vous apprĂ©ciez, n’hĂ©sitez pas Ă  me les partager !

Des bisous,

MĂ©lissa

P_20181110_090627_vHDR_Auto